Lundi 26 octobre 2020

Les Œuvres pontificales missionnaires au service de la mission universelle

L’organisation de l’action missionnaire pendant le mois d’octobre, mois des missions, dont la Journée mondiale est le point culminant, est confiée aux Œuvres pontificales missionnaires, parce que l’institution de cette Journée est due à leur initiative. Ces dernières années, les Œuvres pontificales missionnaires ont été érigées dans toutes les jeunes Églises. Partout dans le monde, elles ont comme objectif de « pénétrer les catholiques, dès leur enfance, d’un esprit vraiment universel et catholique » (Ad gentes, №38). Comme le déclarent les statuts que j’ai approuvés l’an passé (26 juin 1980), ceci constitue leur but premier et principal. Elles sont l’institution destinée également à promouvoir la coopération missionnaire de chaque Église particulière, de chaque évêque, de chaque paroisse, de chaque communauté, de chaque famille et de chaque personne. Ceci étant un devoir pour tous, on peut demander à chacun de soutenir en priorité l’action des Œuvres pontificales missionnaires.

(Message du pape Jean-Paul II pour la Journée mondiale des missions, № 4, 7 juin 1981.)

Prière missionnaire

Aujourd’hui vous est né un Sauveur

Toi, ô Christ, tu es le Fils unique du Dieu vivant né dans la grotte de Bethléem ! Après deux mille ans, nous revivons ce mystère comme un événement absolument unique. Parmi tant de fils d’hommes, parmi tant d’enfants venus au monde durant tous les siècles, toi seul es le Fils de Dieu : ta naissance a changé

de manière ineffable le cours des événements humains. Voilà la vérité qu’en cette nuit l’Église veut transmettre au troisième millénaire.

Et vous tous, qui viendrez après nous, puissiez-vous accueillir cette vérité qui a totalement transformé l’histoire ! Depuis la nuit de Bethléem, l’humanité a conscience que Dieu s’est fait homme : pour rendre l’homme participant de sa nature divine.

Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant ! Au seuil du troisième millénaire, l’Église te salue, toi, le Fils de

Dieu, qui es venu au monde pour vaincre la mort. Tu es venu illuminer la vie humaine par l’Évangile.

L’Église te salue et c’est avec toi qu’elle veut entrer dans le troisième millénaire. Tu es notre espérance.

Toi seul as les paroles de la vie éternelle. Toi qui es le chemin, la vérité et la vie, conduis-nous !

Toi qui viens du Père, conduis-nous à lui dans l’Esprit saint, sur le chemin que toi seul connais et que tu nous as révélé pour que nous ayons la vie et que nous l’ayons en abondance.

Toi, ô Christ, Fils du Dieu vivant, sois pour nous la porte ! Sois pour nous la vraie porte, symbolisée par celle que nous avons ouverte en cette nuit solennelle. Sois pour nous la porte qui nous introduit dans le mystère du Père. Fais que personne ne soit exclu de ses bras de miséricorde et de paix…

(Saint Jean-Paul II, Noël 1999.)

(https://site-catholique.fr/index.php?post/Priere-de-Jean-Paul-II-Noel-1999)