Vendredi 2 octobre 2020

Le caractère missionnaire de l’Église

En effet tout comme il a été envoyé par le Père, le Fils lui-même a envoyé ses Apôtres (cf. Jn 20, 21) en disant : « Allez donc, enseignez toutes les nations, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, leur apprenant à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la consommation des temps » (Mt 28, 18-20). Ce solennel commandement du Christ d’annoncer

la vérité du salut, l’Église l’a reçu des Apôtres pour en poursuivre l’accomplissement jusqu’aux extrémités de la terre (cf. Ac 1, 8). C’est pourquoi elle fait siennes les paroles de l’Apôtre : « Malheur à moi si je ne prêchais pas l’Évangile » (1 Co 9, 16) : elle continue donc inlassablement à envoyer les hérauts de l’Évangile jusqu’à ce que les jeunes Églises soient pleinement établies et en état de poursuivre elles aussi l’œuvre de l’évangélisation. L’Esprit saint la pousse à coopérer à la réalisation totale du dessein de Dieu qui a fait du Christ le principe du salut pour le monde tout entier. En prêchant l’Évangile, l’Église dispose ceux qui l’entendent à croire et à confesser la foi, elle les prépare au baptême, les arrache à l’esclavage de l’erreur et les incorpore au Christ pour croître en lui par la charité jusqu’à ce que soit atteinte la plénitude.

  • tout disciple du Christ incombe pour sa part la charge de l’expansion de la foi. Ainsi, l’Église unit prière et travail pour que le monde entier dans tout son être soit transformé en Peuple de Dieu, en Corps du Seigneur et temple du Saint-Esprit, et que soient rendus dans le Christ, chef de tous, au Créateur et Père de l’univers, tout honneur et toute gloire.

(Constitution dogmatique sur l’Église Lumen Gentium, pape Paul VI, № 17, 21 novembre 1964.)

Prière missionnaire

Jésus, l’Église n’existe que pour rester unie à toi, et te faire faire connaître au monde.

Esprit saint, donne-nous de fixer notre regard face à l’icône de l’adoration des Rois mages. Celle-ci contient un message exigeant et toujours actuel. Exigeant et toujours actuel en particulier pour l’Église qui, se reflétant en Marie, est appelée à montrer Jésus aux hommes, rien d’autre que Jésus. Jésus, tu es le Tout et l’Église n’existe que pour rester unie à toi et te faire faire connaître au monde.

Mère du Verbe incarné, aide-nous à être de dociles disciples de ton Fils, Lumière des nations. Que l’exemple des Rois mages d’alors constitue également une invitation pour les Rois mages d’aujourd’hui

  • ouvrir les esprits et les cœurs à ton Fils Jésus et à lui offrir les dons de leur recherche.

Vierge Sainte, permets que les hommes de notre temps, entendent ton cœur battre d’affection pour chacun d’eux ; ce cœur de mère qui leur répète : « N’ayez pas peur de la lumière de mon Fils Jésus ! Sa lumière est la splendeur de la Vérité. Laissez-vous illuminer par lui, peuples de toute la terre ; laissez-vous envelopper par son amour et vous trouverez le chemin de la paix. » Ainsi soit-il.

(D’après l’homélie du pape Benoit XVI, le 6 janvier 2007.)

(https://www.evangelium-vitae.org/veillez-et-priez/texte-priere/781/priegraveres-de-benoicirct-xvi/jsus-l-eglise-n-existe–que-pour-rester-unie–toi-et-te-faire-faire-connatre–au-monde–612007.html)