Lundi 5 octobre 2020

Un acte ecclésial

Que l’Église soit envoyée et mandatée pour l’évangélisation du monde, cette observation devrait éveiller en nous une double conviction.

La première : évangéliser n’est pour personne un acte individuel et isolé, mais c’est un acte profondément ecclésial. Lorsque le plus obscur prédicateur, catéchiste ou pasteur, dans la contrée la plus lointaine, prêche l’Évangile, rassemble sa petite communauté ou confère un sacrement, même seul, il fait un acte d’Église et son geste se rattache certainement, par des rapports institutionnels, mais aussi par des liens invisibles et par des racines souterraines de l’ordre de la grâce, à l’activité évangélisatrice de toute l’Église. Cela suppose qu’il le fasse, non pas par une mission qu’il s’attribue, ou par une inspiration personnelle, mais en union avec la mission de l’Église et en son nom.

La seconde conviction : si chacun évangélise au nom de l’Église, qui le fait elle-même en vertu d’un mandat du Seigneur, aucun évangélisateur n’est le maître absolu de son action évangélisatrice, avec un

pouvoir discrétionnaire, pour l’accomplir suivant des critères et perspectives individualistes, mais en communion avec l’Église et ses pasteurs.

L’Église est tout entière évangélisatrice, avons-nous remarqué. Cela signifie que, pour l’ensemble du monde et pour chaque portion du monde où elle se trouve, l’Église se sent responsable de la tâche de diffuser l’Évangile.

(Exhortation apostolique Evangelii Nuntiandi, pape Paul VI, № 60, 8 décembre 1975.)

Prière missionnaire

Qui enverrai-je ?

Me voici Seigneur ! Seigneur envoie-moi te rencontrer dans mes frères et sœurs du monde entier. Ton amour maintient notre monde en éveil, donne-moi d’être lumière dans ce monde.

Aujourd’hui, notre monde veut vivre librement sans toi, donne-moi d’y saisir toutes les occasions de prêcher ta Sainte Parole.

Donne-moi donc un cœur d’amour afin de t’aimer en aimant mes frères et sœurs, car je suis conscient de ta souffrance lorsque je leur manque d’amour.

Je veux être ta bouche pour proclamer ta Parole, partout ailleurs, sans oublier l’Afrique, tes mains pour tendre le pain aux nécessiteux et tes pieds pour aller en mission et faire la joie de tout le monde.

Fais de moi un missionnaire « du fond de mon cœur ». Je te le demande par l’intercession de Marie, pour la Gloire de Jésus, son Fils qui nous aime et qui nous sauve maintenant et pour les siècles des siècles. Amen !

(http://www.missions-africaines.net/priere-missionnaire/)